Notre démarche zéro déchet

Notre démarche zéro déchet

Notre démarche éco-responsable nous a poussées dès le départ à réfléchir à notre production de déchets, et si aujourd’hui nous pouvons nous réclamer d’une démarche zéro déchet, beaucoup de choses se sont faites progressivement ! L’idée n’est pas ici de vous dévoiler toutes les démarches entreprises au café (vous avez cette page pour cela), mais plutôt de vous expliquer comment on en arrive là, et aussi de vous inspirer pour votre quotidien ! 

La démarche zéro déchet, qu'est-ce que c'est ?

Commençons donc par le commencement : qu’est-ce que la démarche zéro déchet ? C’est une terminologie qui fait peur, parce que la dénomination paraît drastique. Pourtant, il ne s’agit pas de ne produire aucun déchet, mais plutôt d’adopter un style de consommation conscient afin de réduire la part de ses déchets, en particulier ceux qui ne pourront pas être revalorisés. 

L’étape numéro 1, c’est donc de savoir comment trier ses déchets pour permettre de revaloriser ce qui peut l’être. Ce qui est traître, c’est que les consignes de tri varient selon les communes, et peuvent changer. Par exemple, saviez-vous que la catégorie de ce qui peut être mis à la poubelle de tri dans la Métropole de Lyon s’est beaucoup agrandie en 2020 ? 

Pour en savoir plus, on vous conseille vivement l’article de l’association Mouvement de palier sur ce sujet : ici. Et si vous avez encore des questions ou voulez vous engager sur ces questions là, ils organisent des formations gratuites tout au long de l’année (et parfois au café !).

Comment réduire les emballages en cuisine ?

C’est un peu le coeur de l’enjeu pour nous ! Pour cela, nos fournisseurs nous ont bien aidées au début :

  • L’épicerie De l’Autre Côté de la Rue nous livre tous nos produits en vrac ou dans de grands contenants. Nous commandons les choses sèches en grandes quantités (sachet de 5kg de riz ou de muesli par exemple), nous avons donc un déchet, mais en quantité très limitée. Pour le reste, nous sommes livrées par seaux, que nous redonnons chaque semaine à notre fournisseur. 
  • Agriz nous livre tous ses fruits et légumes dans des cagettes que nous leur retournons, afin de leur donner plusieurs vies
  • OBCR, notre fournisseur de café, récupère également nos sachets pour les réutiliser
→ Et chez vous ? Vous pouvez faire vos courses en vrac dans des épiceries spécialisées (À la Source, Maison Marie, Bulko …) ou a minima éviter les produits suremballés, et limiter les emballages en plastique.  
 
Mais après réception de nos produits, le vrai défi est d’en perdre le moins possible ! 

La cuisine anti-gaspi

Pour ne pas gaspiller de nourriture, au café comme à la maison, deux règles simples : 

1. Acheter ce dont on a besoin, privilégier les petites quantités souvent pour éviter que les produits s’abîment ;

2. Ranger les produits par date de péremption : mettre en avant ce qui doit être consommé en premier pour ne pas l’oublier. 

Au café, pour ne rien jeter, nous cuisinons un maximum de produits à la minute, avec une carte restreinte. L’inconvénient, c’est qu’il arrive que nous ayons des ruptures avant la fin du service, mais ainsi nous sommes sûres de ne rien jeter ! 

Nous essayons également d’utiliser les produits dans leur totalité. Par exemple, en mettant les coeurs des choux-fleurs dans les tartes, et en conservant les cottes pour en faire une soupe les jours suivants ! 

Si les recettes anti-gaspi vous intéressent, nous pourrons vous donner des astuces dans les prochains articles 😉

 

Aller plus loin

Nous venons de démarrer une collaboration avec OuiCompost, qui passe toutes les semaines récupérer nos déchets organiques pour en faire du compost ! Chez vous, vous pouvez aussi revaloriser vos déchets en installant un lombricompost, en vous inscrivant à un compost partagé ou en créant un compost au sein de votre immeuble :). Si cela vous tente, voici un article très complet d’Anciela sur la mise en place d’un composteur partagé ! 

Par où commencer vers le zéro déchet ? Venez récupérer un stop pub au café afin de le mettre sur votre boîte aux lettres et arrêter de recevoir des kilos de publicités, sitôt jetées à la poubelle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *