Agriz, fruits & légumes bons & engagés

légumes

Agriz est la plateforme qui nous livre nos délicieux fruits et légumes au café. C’est une histoire familiale et de passion, qui nous a donné envie de collaborer avec ce projet dès notre première rencontre avec Loïc, en 2018. Pour mieux comprendre le fonctionnement de leur entreprise et l’origine de nos produits, lisez notre article !

L’histoire d’Agriz

Agriz existe depuis 2017. A l’origine, l’entreprise était composée de trois associés : Loïc, Paul et Kevin. Ils vendaient des fruits et légumes aux particuliers dans leur local dans le 3ème arrondissement, qu’ils livraient à vélo. Très vite, des restaurateurs se sont intéressés au projet. L’expérience auprès des particuliers n’aura duré qu’un mois et demi avant que Agriz décide de se spécialiser dans la vente aux restaurateurs. Loïc, un des fondateurs, est issu d’une famille d’agriculteurs, producteurs de fruits et légumes. C’est ce qui lui a donné envie de se lancer : pouvoir leur proposer de nouveaux débouchés à Lyon. 

 

Aujourd’hui, en plus des fondateurs, l’équipe est composée d’une vingtaine d’employés. La moitié travaille dans les bureaux pour la communication, la commercialisation, la finance et l’autre moitié pour la préparation : commandes, livraisons …

 

Leur fonctionnement est le suivant : l’équipe récupère les fruits et légumes tous les jours chez leurs producteurs puis les stocke dans leurs locaux avant la préparation des tournées. Lorsqu’un produit arrive dans la cuisine d’un restaurant, c’est qu’il a été récolté la veille chez le producteur.

 

Aujourd’hui, Agriz travaille avec 250 restaurants clients, 80 producteurs partenaires et une tournée par jour.

Dans le respect des producteurs

Ce qui différencie Agriz de la plupart des revendeurs, c’est leur politique de fixation des prix. En effet, tous les prix des produits sont fixés par le producteur lui-même. De plus, leurs prix sont linéaires sur une saison, ce qui permet de garantir un revenu pour les producteurs.  Agriz ne négocie aucun prix. 

 

Actuellement, chez Agriz, la clientèle s’adapte au prix du produit. Cependant, si un produit ne se vend pas, le producteur et Agriz réfléchiront ensemble pour chercher les causes et les solutions. Si le prix n’est pas adapté au marché, le producteur aura le choix de le baisser ou non.

 

D’autres différences majeures existent avec les autres intermédiaires, type Metro. Tout d’abord, Agriz n’est pas un grossiste. Ils font en effet de l’achat-revente mais :

  • Il n’y a pas de concurrence entre les producteurs. Sur la plate-forme, il n’y a qu’un seul producteur par produit et une collaboration sur la durée. Si le cahier des charges d’Agriz est rempli par le producteur et que la phase de test est concluante, Agriz établit un contrat moral avec le producteur et ne travaillera qu’avec lui.
  • Agriz accompagne les producteurs : il les informe, les guide et les conseille. Ils travaillent ensemble pour mettre en place les volumétries par exemple par rapport à la demande et au marché. Cela permet au producteur de se spécialiser.

 

Une fois par an, Agriz organise une rencontre entre leurs clients restaurateurs et leurs producteurs.

Une démarche éco-responsable

Agriz est le premier groupement de producteurs à avoir reçu l’accréditation Haute Valeur Environnementale (HVE). Alors que l’agriculture biologique concerne la culture en elle-même, la certification HVE est plus globale, elle prend par exemple en compte la gestion des déchets, la gestion de l’eau, des sols, l’utilisation d’hydrocarbure… En parallèle, Agriz essaie aussi de développer sa gamme d’agriculture biologique. Tout ce que nous achetons au café vient de leurs producteurs locaux, dans le respect des saisons.

 

Agriz est également engagé dans une démarche zéro déchet. L’équipe récupère des cagettes en bois chez les producteurs, et leur offre une seconde vie en les utilisant pour les livraisons. Il arrive souvent qu’ils aient des fruits et légumes abîmés, qu’ils ne peuvent plus vendre. Dans un souci de réduction du gaspillage alimentaire, ils réalisent des paniers “Too good to go” qu’ils vendent à prix réduits et donnent le surplus à Graille, une association lyonnaise qui cuisine des invendus alimentaires et les distribue à des personnes en situation de précarité. Agriz a aussi engagé des partenariats avec certaines structures qui récupèrent des fruits ou légumes abîmés pour en faire des confitures ou des bocaux par exemple. Nous commandons au café leurs fruits déclassés afin de faire nos compotes et confitures maison. Les produits trop abîmés et inutilisables partent au compost.

 

Pour en savoir plus : 

Partager :

Plus d'articles

Inscrivez-vous à notre newsletter