L’entrepreneuriat, est-ce fait pour moi ?

Entrepreneuriat

Pour débuter cette série sur l'entrepreneuriat, nous avons choisi de commencer par le tout début, avec LA question fatidique : "Suis-je fait.e pour l'entrepreneuriat ?". Au fil de nos échanges et des questions que nous avons eus avec des personnes en questionnement sur leur parcours, nous nous sommes rendues compte que beaucoup de personnes n’osaient pas passer le pas de l’entrepreneuriat à cause de barrières bien souvent sont fictives. Le but de cet article est ainsi de déconstruire certains des préjugés liés à l'entrepreneuriat.

"Certaines personnes sont faites pour entreprendre, d'autres non"

Quand on parle de notre parcours d’entrepreneuriat, beaucoup de personnes nous répondent qu’elles ne sont pas faites pour ce chemin, comme si cela était un fait absolu. Ces personnes sont souvent étonnées d’apprendre que nous n’avions jamais prévu de devenir cheffes d’entreprise. Cela n’était ni une vocation, ni une ambition. Nous avons choisi ce chemin à un moment de notre vie parce qu’il était le seul à répondre correctement aux aspirations que nous avions à cette période : une envie de création, d’indépendance, de nous ajuster avec nos valeurs.

Beaucoup d’éléments extérieurs ou indépendants jouent dans la possibilité d’entreprendre : le contexte familial, des questions de santé ou financières par exemple. Le plus souvent, c’est une question de timing. L’entrepreneuriat est fait de haut et de bas, et donc engendre une certaine dose de stress par moment, ce qui fait qu’il est important de se poser la question de l’environnement afin de pouvoir passer le pas le plus sereinement possible. 

"Pour entreprendre, il faut une idée révolutionnaire"

Une autre réflexion commune est la suivante : « J’aimerais bien entreprendre, mais je ne peux pas parce que je n’ai pas d’idée innovante ». Certes, certaines personnes ont des idées exceptionnelles et géniales qui leur donnent envie d’entreprendre, cependant la plupart des entrepreneur.es ont des entreprises tout à fait classiques, qui sont originales et uniques parce que leur porteur ou porteuse lui donnent sa touche personnelle. Nous avons fait le choix d’ouvrir un coffee-shop, un modèle connu d’entreprise, mais nous avons décidé de le faire à notre façon, en y intégrant des dimensions solidaires et éco-responsables, en accueillant des événements qui nous parlent… 

L’entrepreneuriat est surtout un statut. Il est possible de se lancer dans l’entrepreneuriat en  continuant à faire le même métier qu’auparavant mais à son compte (dans des domaines aussi variés que la plomberie ou la traduction). Au contraire, il peut être le résultat d’une frustration, d’une envie de changement. Mais en aucun cas, il n’est nécessaire d’avoir une idée que personne d’autre n’a déjà eue avant. Votre personnalité suffira à donner une singularité à votre projet, parce que personne ne conduira votre entreprise comme vous, et c’est une raison suffisante pour vous lancer !

 

"Il y a une seule personnalité d'entrepreneur.e"

On a toutes et tous en tête le cliché de l’entrepreneur.e type : organisé.e, qui travaille énormément, plein d’idées dans la tête, avec du charisme et brillant.e. Il est donc facile d’imagine que si l’on ne coche pas toutes ces cases, nous n’avons pas la carrure pour l’entrepreneuriat. 

La vérité est toute autre : l’entrepreneuriat a de multiples visages. Il n’est pas nécessaire d’être extraverti.e, à l’aise avec les chiffres,  habile en négociation et hyper créatif.ve. Bien sûr, le fait d’entreprendre requiert de la polyvalence, mais il n’est pas nécessaire d’être parfait.e dans tous les domaines. L’entrepreneuriat, c’est surtout savoir bien s’entourer. Trouver les personnes qui ont les compétences que l’on n’a pas soi-même et savoir leur  déléguer certaines tâches est la clé. Cela peut prendre la forme d’un.e associé.e au caractère complémentaire, d’un cabinet comptable efficace ou d’un recrutement. 

Pour entreprendre, ce qui est vraiment important, c’est d’être prêt.e à passer de l’énergie sur un projet qui prend souvent plus de temps que prévu, d’accepter d’être responsable de ses réussites mais aussi de ses échecs. Le reste dépend du type de projet que vous souhaitez monter.

 "L'entrepreneuriat va résoudre tous mes problèmes"

Parmi les fantasmes de l’entrepreneuriat, il y a celui qui veut qu’il soit une solution miracle. Malheureusement, cela n’est pas si simple. 

Beaucoup de personnes se lancent dans l’entrepreneuriat pour ne plus avoir de patron (ce qui était entre autres mon cas). Sur ce point, l’entrepreneuriat est plutôt efficace. Mais cela ne signifie pas la fin des contraintes et des compromis. Malgré l’absence de hiérarchie, il est impossible de se défaire du fait de devoir travailler pour et avec d’autres. Il faut toujours gérer les client.es et partenaires, ainsi que les financeurs. L’avantage de l’entrepreneuriat est qu’il est plus facile de choisir les personnes avec qui et pour qui on travaille. . 

La flexibilité est également une chimère. Certes, il n’est plus nécessaire de pointer au bureau, mais lorsqu’on est chef.fe d’entreprise, il faut donner beaucoup pour que cela fonctionne. Cela est d’autant plus vrai lorsqu’on devient responsable d’employé.es. Là aussi, l’entrepreneuriat permet de trouver un rythme qui nous convient mieux et qu’on choisit en partie, mais l’entreprise demande un grand investissement. Il n’est pas toujours facile de rester dans le contrôle de son entreprise plutôt que l’inverse.

Conclusion

L’entrepreneuriat est une aventure passionnante, riche et que je ne peux que conseiller, ne me voyant plus abandonner ce statut. Je pense sincèrement qu’il est accessible à toutes les personnes qui en ont envie. Pour cela, il faut accepter d’avoir du temps, de la patience et un minimum d’organisation. Pour le reste, il faut s’entourer des bonnes personnes et avoir une certaine dose d’optimisme pour continuer à y croire dans les moments où c’est un peu plus difficile. 

À titre personnel, je crois que si toutes les personnes qui en avaient envie créaient une initiative qui leur ressemble, et dans laquelle elles se sentent épanouies, le monde serait un peu meilleur. Du coup, vous vous lancez quand ? 

 

Nous lançons notre module de formation sur l’entrpreneuriat éthique, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions à ce sujet, au 0437402004 ou à hello@equilibres-cafe.fr

Partager :

Plus d'articles

Équipe

Notre équipe de choc

Ces derniers mois nous avons accueilli pas mal de nouvelles têtes dans l’équipe, pour de courts passages avec des stages,

Les idées cadeaux du Café

Équilibres Café vous accompagne pour un Noël gourmand & éthique. Nous avons accroché les guirlandes, préparé nos recettes de veloutés

Inscrivez-vous à notre newsletter