OuiCompost, de la fourchette à la terre

Compost

OuiCompost, c’est l’entreprise qui gère nos biodéchets ! 100% lyonnaise, une collecte à vélo et beaucoup de bonne humeur, c’était le cocktail parfait pour une collaboration qui nous fasse progresser dans notre démarche zéro déchet. Vous voulez en savoir plus sur la fabrication du compost à grande échelle ? Vous êtes au bon endroit !

L’histoire de OuiCompost

OuiCompost a été fondée par quatre personnes : Annie, Alexandre, Benjamin et Marc. A l’époque, ils échangeaient sur le compostage, et étaient révoltés par la quantité de biodéchets dans nos poubelles ménagères. En effet, ces biodéchets sont à 80% composés d’eau, et ils sont brûlés, alors qu’ils pourraient être revalorisés pour nourrir les plantes et les sols.

C’est la raison pour laquelle ils ont décidé de monter une entreprise qui récolterait les biodéchets des professionnels, afin de les revaloriser en compost. Avec ce projet, ils avaient le souhait de participer à la revégétalisation de la ville. De plus, c’était un moyen de traiter les déchets en circuit court : le compost est récolté, valorisé et utilisé localement.

Aujourd’hui, OuiCompost a grandi et représente : 10 salariés, une centaine de clients (restaurants, traiteurs, hôtels, épiceries, fleuristes, bureaux …), une vingtaine de tournées par semaine, 200 tonnes de biodéchets collectés en 2022 pour 40 tonnes de compost produit !

De la terre à l’assiette, de l’assiette à la terre

L’équipe de OuiCompost est équipée de vélos cargo et remorques, avec lesquels ils réalisent plus de 20 tournées par semaine. Une tournée correspond à la visite de plusieurs points de collecte. Arrivés sur site, les seaux sont pesés. Chaque seau a un code barre pour plus de traçabilité : cela leur permet de savoir quel seau appartient à quel partenaire.

Ensuite, le contenu des seaux est déposé sur la table de tri pour vérification. Une fois que les éventuelles erreurs ont été ôtées, les biodéchets sont versés dans le composteur électromécanique avec de la matière carbonée. Le composteur électromécanique est une machine très peu énergivore qui fonctionne par aérobie. A l’intérieur, les bactéries travaillent naturellement et font chauffer la température à 70°C. La machine tourne en continu, et on peut y ajouter au maximum 100 kg de biodéchets par jour. En deux semaines, la matière sort en “pré-compost”. Ce pré-compost est alors mis dans des bacs de maturation pour un mois et demi. Au bout de ces 2 mois, le compost passe dans un cribleur. C’est ce compost mûr qui sera ensuite vendu.

Ce composteur électromécanique est ce qui fait la différence entre OuiCompost et la plupart des organismes de compost. Quels en sont les avantages ?
Le processus de fabrication du compost dure 2 mois au total grâce à cette machine. Sans elle, cela prend 9 mois, c’est donc un réel gain de temps.
Sans machine, il faudrait donc un terrain beaucoup plus grand pour récolter tout le compost. Ainsi, il serait très difficile d’être en cœur de ville. Et être au plus proche des commerces était vraiment une des raisons d’être de leur projet. Cela leur permet pour l’instant de continuer à faire leur collectes à vélo. Il n’y a donc aucune pollution liée au transport, et tout leur travail est très local.
Enfin, grâce à cette machine, les conditions de tri du compost sont plus souples : sont transformées épluchures et restes d’aliments crus, mais aussi tous les plats cuisinés qui peuvent revenir de salle, ce qui est un véritable avantage pour nous !

Une fois que le compost est mûr, il est vendu par différents biais :

Si la vente se fait aujourd’hui principalement vers les particuliers, OuiCompost travaille également avec quelques maraîchers urbains. La totalité de leur compost est utilisée à Lyon.

OuiCompost peut récupérer tous les déchets, même ceux qui ne sont pas biologiques, car les résidus de pesticides et autres éléments polluants sont tués par la chaleur dans le composteur électromécanique. Même s’il n’existe pas de label pour le compost biologique, leur compost est utilisable en agriculture certifiée biologique.

Et maintenant ?

OuiCompost est impliqué depuis quelques mois, avec ses partenaires, sur des Marchés Publics : les Bornes à Compost (Métropole de Lyon) et les Cantines des Écoles (Ville de Lyon).

En 2023, OuiCompost va investir deux nouveaux terrains (Lyon 7 et Vénissieux) pour augmenter sensiblement ses capacités de traitement.

Au 1er janvier 2024, il sera obligatoire, pour tous, de trier les biodéchets, et les mentalités évoluent beaucoup quant à la gestion des déchets, OuiCompost a donc encore de belles perspectives pour les années à venir. L’entreprise continue à réfléchir à des solutions pour se développer tout en restant fidèle à ses valeurs.

Cette collaboration nous a permis d’aller plus loin dans notre démarche zéro déchet, et s’inscrit plus généralement dans notre démarche écoresponsable. Si vous voulez découvrir l’article qu’ils ont écrit sur nous, c’est par ici : https://ouicompost.fr/equilibre-cafe-responsabl/

Partager :

Plus d'articles

Engagement

Bonnes résolutions 2023

Nous souhaitons commencer par vous souhaiter une très belle année 2023, de pouvoir accomplir les projets qui vous tiennent à

Chèvre

Le GAEC du Cabridou

Le GAEC du Cabridou, dans la Loire, est le lieu où est fabriqué notre fromage de chèvre que nous aimons

Inscrivez-vous à notre newsletter

Engagement
Mood

Bonnes résolutions 2023

Nous souhaitons commencer par vous souhaiter une très belle année 2023, de pouvoir accomplir les projets qui vous tiennent à

Lire plus »